Le Copywriting, l’art d’écrire pour vendre !

copywriting-redaction-web

Le copywriting, vous en avez entendu parler mais vous n’êtes pas bien sûr de savoir de quoi il s’agit précisément… En fait, c’est le terme employé pour évoquer la rédaction publicitaire. Le métier du copywriter est d’écrire des textes dans l’optique de vendre. Il est donc important de distinguer la rédaction web du copywriting. Un concepteur-rédacteur (copywriter) c’est quelqu’un qui cherche à vendre un produit à travers ses écrits alors qu’un rédacteur web peut écrire des articles pour des blogs ou des magazines en ligne sans qu’il y ait une pure intention de vente derrière.

En fonction des demandes client, les métiers sont amenés à se croiser mais à la base, il s’agit de 2 professions différentes. La limite est plus claire si l’on revient à l’ère d’avant internet. Le copywriter c’est Don Draper dans Mad Men, il cherche des idées et raconte des histoires pour vendre le produit. À cette époque, le rédacteur web c’est un journaliste, il ne vend rien. Aujourd’hui, la limite est plus floue : selon ses ambitions, le rédacteur web freelance travaille aussi bien pour le e-commerce que pour des magazines et des blogs. L’art du copywriting consiste à utiliser l’écriture pour inciter le lecteur à acheter un produit. Du coup, chaque jour, nous faisons tous du copywriting sans nous en rendre compte :

  • Rédiger une annonce pour vendre son appartement, c’est du copywriting.
  • Ecrire une lettre de motivation pour un emploi : copywriting.
  • Ecrire un mot à son voisin concernant son habitude de faire des soirées en semaine : encore du copywriting.

Le but est de convaincre le lecteur d’acheter quelque chose ou de l’inciter à une action précise. Voici donc quelques techniques de copywriting qui peuvent vous aider à améliorer le contenu de vos post sur les réseaux sociaux, de votre site internet ou de votre newsletter.

Pensez au client avant tout

Pour vendre vos produits, ne perdez jamais de vue votre cible. Votre argumentaire doit tourner autour de lui. Qu’est-ce qui fait qu’il est intéressé par le produit ? Dans quelles situations va-t-il s’en servir ? Si vous êtes en concurrence avec des produits similaires au vôtre, pourquoi va-t-il le préférer ? Pour répondre à ces questions, il est nécessaire d’identifier clairement votre cible. Pour cela, on vous conseille de créer des personas : des profils de client types. Par exemple : Sylvie, 40 ans secrétaire médicale. Vous devez définir quels sont les goûts de Sylvie, ce qu’elle aime faire, etc… Cela vous permettra de savoir de quelle manière vous adresser à Sylvie. Plus vous en saurez sur elle, plus vous serez à même de savoir comment lui vendre votre produit.

Mettre en avant les avantages du produit

Pourquoi le client doit-il acheter votre produit ? Quelles solutions apporte-t-il face aux problématiques du quotidien ? En quoi est-il innovant et différent des produits existants sur le marché. Quelles sont ses différentes utilisations ? Votre client ne doit ignorer aucun des avantages de votre produit.

Soyez convaincu par ce que vous vendez

Avant d’écrire sur votre produit, la première des choses est de commencer par vous convaincre vous-même que votre produit est fantastique. Si vous y croyez, vous pouvez convaincre les autres.

Halte au remplissage !

Qu’il s’agisse d’une newsletter ou de fiches produit, ne faites jamais de « blabla », ne parlez pas pour ne rien dire. Vous devez informer et séduire sans donner l’impression de baratiner votre lecteur. Tout est dans la subtilité.

Mettre le produit en situation

Votre lecteur doit se projeter et s’imaginer en train d’utiliser votre produit. Expliquez-lui comment s’en servir au mieux : il faut le rassurer, il n’aura aucun problème pour le manier ou comprendre son fonctionnement. Tout doit être clair pour lui.

Incitez à l’action

Vous voulez que votre visiteur s’abonne à votre newsletter ou qu’il partage votre contenu ? Dites-lui ce que vous voulez qu’il fasse sans tomber dans l’agressivité : « Abonnez-vous pour vous tenir informé de l’actualité du webmarketing ».

Cet article vous inspire ? Partagez-le sur les réseaux sociaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *